Club AMPERE

Asset Management PErformance & REporting
Ce glossaire, a vocation à recueillir les définitions, revues par les membres du club, d'indicateurs couramment utilisés pour la production de reporting financier par les sociétés de gestion de portefeuille à l'intention de leur clientèle. Les définitions proposées sont regroupées par catégorie :
  • Indicateurs de performances
  • Indicateurs de risque
  • Description des portefeuilles
  • Analyses de performances - contributions – attributions
  • Indicateurs financiers des actions
  • Indicateurs financiers des produits de taux
Ce glossaire a vocation à évoluer et à être actualisé. Les Sociétés Membres du Club AMPERE et Efeso Consulting ne pourraient être tenus responsables d’une mauvaise utilisation des définitions.

Définition

Le coefficient de corrélation est une mesure de risque. Il permet de mesurer le lien entre l’évolution du fonds et celle de sa référence. C’est une mesure de la dépendance linéaire qui existe entre les performances du portefeuille et celles de sa référence, c’est-a-dire la tendance à évoluer, ou non, dans la même direction

Il définit le sens et le degré de dépendance entre deux variables.

Remarques

  • Le coefficient de corrélation est aussi appelé coefficient de correlation linéaire ou coefficient de corrélation de Pearson.
  • Il varie obligatoirement entre -1 et 1.

Calcul

Le coefficient de corrélation d’un portefeuille se calcule en faisant le ratio entre, la covariance des performances du portefeuille et de celles de sa référence ; et le produit des variance des performances du portefeuille et de sa référence :

rho = {Cov(Rp,Rb)}/{sigma(Rp)sigma(Rb)}

Remarques

  • Un minimum de 12 données est nécessaire pour estimer sa valeur bien que 36 données soit plutôt préférable ;
  • Les périodes doivent avoir la même durée : toutes les performances doivent avoir la même périodicité (ex. mensuelle ou quotidienne) ;
  • Il est préférable d’utiliser des performances logarithmiques pour leurs propriétés additives. En effet, les opérations à l’œuvre dans les calculs statistiques des moyennes, variance et covariance sont elles-mêmes de nature additives, contrairement à celles des performances arithmétiques qui sont multiplicatives ;
  • Deux autres variantes peuvent être calculées et tenant compte uniquement des mouvements haussiers du marché “Corrélation Bull” ou des mouvements baissiers du marché “Corrélation Bear”.

Interpretation

Positif, il exprime le fait que l’indicateur de référence et le produit varient dans le même sens, négatif qu’ils fluctuent en sens inverse. Proche de zéro, il signifie qu’il n’y a pas ou peu de dépendance linéaire entre les deux séries de performance.

Contexte d’utilisation

Cet indicateur est principalement utilisé dans les reportings des clients et dans le cadre des Appels d’offre voire comme indicateur de suivi pour la gestion.

Ce ratio peut être calculé sur des séries de rendements quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles ….

Ce ratio permet d’appréhender le sens et le degré d’étroitesse du fonds et de son indice de référence.

 

 

Entrées connexes